«

»

Fév 11

J’ai testé pour vous … français clés en main CE1/CE2

Cette année j’utilise le fichier C.L.E.O avec mes CE2. Si je trouve l’idée de rebrasser les notions super intéressante, je ne suis absolument pas convaincue par la méthode qui dans ma configuration de classe (premier double-niveau sur deux cycles différents) n’a pas été super pratique. Sans compter que dans les lots commandés, un fichier n’est pas le même que les autres. Bref, C.L.E.O c’est sympa mais pas pour moi.

Du coup, je cherche autre chose pour l’année prochaine même si je ne sais pas encore à quelle sauce je vais être mangée.

J’ai aperçu en me baladant sur les sites des éditeurs, le manuel CE1/CE2 de Sedrap. Alors déjà la bonne nouvelle c’est que pour un hypothétique double-niveau, c’est super pratique. C’est pratique aussi si tu as un CE1 pendant quelques années et que d’un coup, tu te retrouves propulsé(e) en CE2. Cela évite le rachat d’un manuel de français tous les ans. Là où c’est aussi intéressant c’est que le manuel CM1/CM2 est à paraître. Cela valait donc le coup de se pencher dessus.

Alors la collection se compose pour le moment d’un manuel de l’élève, d’un guide du maître et d’un manuel version numérique.

Dans ce manuel on a trois niveaux de difficultés pour chaque notion. Les exercices niveau CE1 sont signalés par la couleur verte, ceux pour le CE2 par la couleur bleue et enfin un niveau « expert » avec la couleur rouge. Ou tout simplement, des niveaux de difficultés 1, 2 et 3, ça fonctionne aussi.

4 personnages (Gaspard pour la grammaire, Octave pour l’orthographe, Carmen pour la conjugaison et Lou pour le lexique) accompagnent les élèves à travers les différents domaines de la langue française.

Au total, le manuel propose 69 séquences:

  • 16 en grammaire;
  • 17 en conjugaison;
  • 20 en orthographe;
  • 16 en lexique.

Les leçons de grammaire sont les seules à être présentées sur 4 pages (contre 2 pour les autres) ce qui nous fait pas loin de 40 exercices d’application, c’est royal. Je trouve toujours qu’on est un peu léger en exercices en général et je suis toujours obligée d’aller chercher à droite et à gauche pour compléter, là, je suis servie. Pour les trois autres sous-domaines, on tourne à 15-20 exercices.

Une séquence de grammaire se décompose de la façon suivante:

  • Le sais-tu ? qui permet de vérifier les connaissances des élèves à la problématique proposée.
  • Je découvre : ce sont 2 textes suivis de questions pour construire la leçon. Les deux textes ne sont pas du même niveau et donc des étoiles de couleurs permettent aux enfants de repérer facilement le texte sur lequel ils doivent travailler. Le niveau expert est présent (***) pour approfondir la notion.
  • Ce que je viens d’apprendre: la synthèse de la phase « Je découvre ».
  • J’applique à l’oral/à l’écrit: ce sont des exercices qui permettent de réinvestir ce qui a été vu.
  • Je m’entraîne avec la mascotte/ Je m’entraîne seul(e): ce sont des exercices d’entraînement, guidés dans un premier temps (la mascotte donne une indication par exemple « le verbe indique une action: « Je chante. »; « Je saute. ») puis à faire seul(e).
  • Je suis un(e) expert(e): on retrouve 2 textes et leurs questions pour manipuler et consolider la notion.
  • J’écris seul(e): une situation d’écriture pour réinvestir comme on trouve de plus en plus souvent dans les manuels.
  • Ce que j’ai appris: la synthèse de la séquence qui est super bien faite. On trouve une première partie avec seulement des exemples pour le niveau le plus faible et une partie plus détaillée se présentant sous la forme d’une vraie leçon et avec des conseils.
  • Pour aller plus loin:  en lien avec d’autres champs disciplinaires. Par exemple; pour la séquence sur la phrase, le « Pour aller plus loin » propose aux élèves de chercher ce qu’est le jeu du cadavre exquis et d’y jouer.
  • Exercice défi/ mystère: un exercice ludique à faire seul ou à plusieurs.

Pour les autres séquences (orthographe, conjugaison, lexique), la structure est la même mais sur deux pages uniquement.

On retrouve:

  • Le sais-tu ?
  • Je découvre.
  • J’applique avec la mascotte/J’applique seul(e).
  • J’écris seul(e).
  • Ce que j’ai appris.

On trouve une activité spécifique pour chaque domaine: une dictée, une production d’écrit et un rituel du dictionnaire.

A mi-parcours et à la fin du programme de chaque domaine, le manuel propose une double page de révisions (à peu près 18 exercices supplémentaires). Pour exemple, la première séquence de révision de conjugaison reprend les 9 notions vues et propose deux exercices de difficultés différentes.

Le manuel fini avec des tableaux de conjugaisons, des listes de mots fréquents, invariables, outils et de consigne. Nous qui trouvons que nos élèves manquent de vocabulaire, c’est génial d’avoir ces listes sous la main une à deux années de suite.

Alors verdict ? Le manuel me plaît pas mal. Il va sans doute faire partie de ma sélection finale au moment des commandes. Reste à savoir si notre fournisseur va le proposer dans son catalogue.

J’aimerai avoir le guide du maître entre les mains mais les 55€ à débourser me freine un peu (mais il a l’air de proposer pas mal de choses).

Le manuel est consultable ici 

Petit conseil: Sedrap le propose en forfait découverte sur son site pour 8€. C’est chouette, hein ? Ouais bah pas du tout, ils se rattrapent sur les frais de port ce qui fait que le bouquin vous revient finalement à 16€ … Si c’est pas nous prendre pour des pigeons ça. Mieux vaut finalement l’acheter ailleurs.

Article non sponsorisé, j’ai acheté moi-même le manuel et ne touche rien en échange de cet article si ce n’est la satisfaction de vous faire, peut-être, découvrir un outil sympa.

(3 commentaires)

  1. Pika

    Merci pour ton retour ! C’est toujours sympa d’avoir l’avis de collègues en ces temps de commandes. Merci pour le temps investi dans ton commentaire.

  2. KERGUINAS

    Moi j’ai un CE1/CE2 avec 29 élèves à la rentrée donc je me suis dis que ce manuel pourrait le faire. J’ai chercher le nom du représentant dont mon école dépendait sur le site Sedrap, je lui ai envoyé un mail demandant un specimen gratuit. En réponse il m’a proposé de venir à l’école pour présenter ces produits ce qu’il a fait en m’offrant gratuitement le specimen. Souvent on n’ose pas demander, mais il faut tenter.

    1. Alexxye

      Bonjour,

      J’ai toujours du mal à accepter la venue des représentants à l’école. Ils ne tombent jamais au bon moment et j’ai toujours un peu l’impression qu’on me force à l’achat. C’est leur job, cela dit et ils le font bien Hélas, comme on ne peut jamais anticiper les achats d’une année sur l’autre, j’ai des scrupules à les faire se déplacer pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>