Juin 18

MDI – Questionner le monde *

Aujourd’hui parlons « Questionner le monde ». MDI m’a envoyé son fichier Cycle 2 et je dois dire, en toute objectivité, que je suis emballée.

Ce fichier est conforme aux nouveaux (plus si nouveaux) programmes et couvre les 3 années du cycle 2.

Il se divise en trois grands thèmes, chacun divisé en dossiers:

  • Le vivant, la matière et les objets;
  • L’espace et le temps;
  • Les organisations du monde.

 

Des petites coccinelles indiquent le niveau de compétences de chaque dossier afin de pouvoir construire une programmation cohérente sur l’ensemble du cycle. Cerise sur le gâteau, on peut trouver une programmation toute prête sur le site.

Un même thème peut alors être traité tout au long du cycle mais avec des objectifs et compétences graduels.

Organisation dans la semaine ?

Il est conseillé de travailler la majorité des dossiers sur un créneau hebdomadaire mais quelques séances, notamment les frises du temps, les mesures de taille … feront l’objet d’une étude en « fil rouge » comme les activités rituelles qui feront l’objet d’un travail quotidien.

Comment fonctionne un dossier ?

Il débute par une fiche sommaire pour l’élève.

Chaque dossier y figure et l’élève le colorie lorsqu’il a été étudié.

Au recto de cette fiche, se trouve la fiche pour l’enseignant. Dessus, on trouve:

  • les objectifs;
  • les indications de progressions;
  • le matériel lorsqu’il y en a besoin;
  • le déroulement de chaque dossier.

Comment se déroule une séance ?

Elle se déroule en 3 étapes: faire émerger les représentations des élèves, observer/expérimenter/rechercher avec les fiches photocopiables à l’appui et enfin retenir l’essentiel.

Une trace écrite est proposée en guise de conclusions. On la trouve aussi sous forme de schéma récapitulation sur la fiche de l’enseignant et sur le CD-Rom fourni avec le fichier.

Les évaluations:

Elles portent sur tout ce qui a été vu durant la séquence. L’élève s’auto-évalue en indiquant ce qu’il pense avoir réussi et l’enseignant valide ensuite son travail.

Quel support pour l’élève ?

En voilà un point intéressant ! Je suis toujours perdue au moment des commandes et je ne sais jamais quel support acheter pour mes élèves. Grand cahier ? Petit cahier ? 1 pour tous les domaines ? 1 pour chaque domaine ? …

MDI a pensé aux gens comme moi et conseille d’opter pour un classeur avec 7 intercalaires ( 1 pour chaque chaque partie du fichier) qui suivra l’enfant tout au long du cycle et permettra d’intercaler les dossiers à mesure qu’ils seront étudiés.

Le CD-Rom:

C’est un bon complément au fichier photocopiable. Il propose les photos couleurs, les traces écrites, les fiches d’évaluations modifiables.

Et sur le site ?

De nombreux outils complémentaires: un exemple de programmation sur le cycle, les corrigés des fiches …

 

CONCLUSION:

Points positifs:

  • Inutile de multiplier les fichiers. Dans celui-ci on trouve tous les domaines de QLM;
  • C’est du « clé en main », id »al pour les gens qui débutent et je ne vais pas manquer d’en parler à nos futur(e)s EFS, ou pour les gens qui comme moi ne sont pas très à l’aise dans ce gros domaine;
  • Les deux types de traces écrites;
  • Les évaluations modifiables.

Points négatifs:

  • Le nombre de photocopies à faire;
  • Le prix. Eh oui, parlons-en du prix. Cette petite merveille coûte tout de même 99€. Maintenant, soyons honnête, vue la richesse du fichier et son utilisation sur 3 ans, ce n’est finalement pas excessif.

Je suis absolument conquise par ce fichier, allez-y foncez !

 

 

*MDI m’a envoyé gratuitement ce fichier, me laissant totalement libre du contenu de mon article. Merci à eux.

 

Juin 11

Année 2017 – 2018

L’année scolaire n’est pas encore terminée que voilà cet étrange mois de juin, celui qui clôt une année et en amorce une suivante. Celui où je suis toujours dans un drôle d’état d’esprit à déjà anticiper l’année qui s’annonce et où je dois me concentrée pour finir celle en cours.

Juin c’est donc le temps des structures, des répartitions d’élèves et des commandes.

Pour l’année à venir, retour au CE1. Autant te dire, Lecteur, que je suis ravie car c’est l’un de mes deux niveaux de prédilection.

Bon par contre, pour être tout à fait honnête, j’ai du mal à me projeter, à savoir où je vais, à savoir quels outils je vais utiliser et à boucler mes commandes.

On tente de récapituler tout ça ?

Les manuels:

Cette année, je rempile avec les cahiers Bout de Gomme. Mes élèves les ont adoré au CE2, les ont surkiffé au CM1, aucun doute qu’ils auront le même succès en CE1. Super chance cette année, le CE1 bénéficie d’un nouveau petit cahier, « Je réussis à résoudre des problèmes au CE1 » dont les auteurs te parlent ici

  

Pour le domaine « Questionner le monde », ma collègue de CP et moi allons utiliser deux outils différents. Nous en avons d’abord acheté un, aux éditions Accès.

 

A cela, nous allons ajouter le super fichier MDI, cadeau de l’éditeur, dont je te parlerai prochainement et qui est un véritable coup de coeur.

En littérature, compréhension, je vais reprendre le manuel Etincelles et son fichier de compréhension.

 

Voilà où j’en suis pour les manuels. Evidemment, comme je n’ai pas un budget mairie illimité (ce qui est bien dommage), je ne vais pas pouvoir investir dans une série de manuels de français. C’est fort dommage parce que j’ai un super titre en vue mais pas l’argent. Je pourrais commander 1/2 série mais je préfère qu’ils aient chacun leur livre.

Du coup, j’hésite entre deux méthodes:

 

Dans les deux cas c’est du clé en main  donc a priori, assez peu de préparation à faire. Mais dans les deux cas, il va me falloir compléter avec d’autre chose pour l’orthographe et le lexique. J’entends énormément de bien de « Faire de la grammaire » mais j’ai peur de ne pas savoir appréhender la méthode et de ne pas réussir à m’y tenir. Je connais « RSEEG » donc je sais comment fonctionne la méthode et je l’ai utilisée deux années de suite. A voir donc, ma décision est loin d’être prise

Pour la production d’écrit, j’ai la chance de posséder trois superbes ouvrages des éditions RETZ

  

Je t’avais déjà parlé de « Il était une sorcière … » il y a quelques semaines.

Les cahiers & cie:

Alors, comme ma collègue de CP et moi avons un super projet de découverte culturelle et artistique, il va nous falloir constituer un cahier à nos élèves pour y conserver une trace des albums lus, des oeuvres vues … Pour cela, on va s’appuyer en CP sur l’album Musette Souricette et sur les magnifiques albums des éditions Elan Vert .

 

En anglais, on demande à nos élèves d’avoir un lutin, de couleur noir. S’agissant d’un outil de cycle, il suivra nos élèves du CP au CE2.

Pour la production d’écrit, le cahier du jour, le cahier de liaison, les cahiers suivants:

  

Les poésies et chants seront copiés dans un cahier. Nous avons fait le choix de ne pas prendre de cahier TP cette année. Nous ferons réaliser les illustrations sur feuille blanches que nous collerons /scotcherons ensuite.

Nous avons choisi de demander un classeur rigide, grand format, aux parents afin d’y ranger les différents domaines de QLM, les fiches d’EMC … Nous fournissons les intercalaires 29*32 pour qu’ils aient tous les mêmes et que cela nous facilite le rangement.

 

Pour le cahier de leçons, j’hésite encore. Est-ce que je prends un cahier ? Un lutin ? Un seul pour les maths et le français ? Là encore, c’est un point sur lequel je suis assez indécise. Il me reste quelques jours pour me décider.

Mai 29

Alouette CE1 *

Bordas lance cette année de nouveaux titres parmi lesquels « Alouette ». C’est de cette nouvelle collection que je vais vous parler et plus particulièrement du CE1.

 

Alouette est le petit frère de Mots en Herbe dont je vous avais déjà parlé ici .

Si le second est un manuel « classique » et destiné à tous les élèves, le premier et petit dernier de la famille se veut plus adapté aux élèves qui auraient besoin d’un peu plus de temps pour acquérir les notions.

En quoi est-ce différent ? Eh bien les contenus sont exactement les mêmes excepté l’absence des pages « Galerie d’artistes » dans Alouette. Les sommaires parlent d’eux-mêmes.

La différence réside dans le fait que le nombre d’exercices est moins important dans Alouette selon les notions, principalement en grammaire.

 

Les textes de lecture sont également moins nombreux: 2 pour Alouette, 3 pour Mots en Herbe. Les textes sont exactement les mêmes.

Conclusion: J’avais reçu l’année passée, la maquette de Mots en Herbe CE1 que j’avais apprécié autant que la version 2011 donc je vous avais parlé. Qu’en est-il d’Alouette ? Bâti sur le même modèle, c’est un titre super sympa. Si vous cherchez un manuel proposant énormément d’exercices en revanche, il faudra plutôt vous diriger vers un autre titre.

* manuel envoyé par l’éditeur.

** Je suis navrée, je n’arrive toujours pas à comprendre ce problème de photos qui refusent de pivoter -_-‘

Avr 14

Une petite wishlist ? Ça faisait longtemps. *

Dans un monde idéal, celui où je gagnerais au loto et où je pourrais me faire bien plaisir pour la classe, je ferais quelques dépenses raisonnables. Enfin quand on a gagné au loto.

Pour commencer, j’ai repéré une petite série de livres chez Nathan. Alors je ne les ai pas eu entre les mains mais j’ai pu en apercevoir quelques extraits sur le net et ça me plaît vraiment beaucoup.

  

Dans le même genre, il y a la désormais très célèbre série « Je suis en CE1 » qui compte un nombre de titres assez important.

Dans un monde parfait, toujours, quelques outils pédagogiques viendraient enrichir ma bibliothèque pédagogique. Parmi eux:

  

Lors de mon passage au salon du livre de Montreuil, j’ai adoré les albums de la collection Ponts des Arts. J’en possède déjà quelques uns qui serviront de support pour le projet que ma collègue et moi comptons mener à la rentrée et dont je vous reparlerai durant l’été. En voici quelques uns parmi les innombrables titres qui me font de l’oeil.

     

Chez Retz, il y a quelques titres bien sympathiques.

Il y a déjà le livre sur les cartes mentales de ma copine Lala

 

Au passage, je viens de voir que Réussir son entrée en vocabulaire va être réédité en août 2017 en intégrant le CE2.

 

* Bien évidemment, cet article n’est pas sponsorisé.

 

Avr 13

CE2: Le chat Pitre – exploitation

Après avoir lu et travaillé sur Les Doigts Rouges, nous allons lire Le chat Pitre de Florence Hinckel que j’ai découvert totalement par hasard et pour lequel j’ai eu un véritable coup de foudre.

Je vous livre le fichier d’exploitation tout beau, tout chaud.

Fév 24

Histoire à écrire de chez Retz

Loin d’être compétente dans tous les domaines, je cherche toujours l’outil idéal qui pourra m’enlever une épine du pied. Parmi mes domaines « d’incompétence » figure la production d’écrit/rédaction et pour ça, j’ai choisi d’utiliser deux outils clés en main des éditions Retz (alors je t’arrête tout de suite, Lecteur, ces deux merveilles ne m’ont hélas pas été offertes par l’éditeur).

J’ai utilisé le premier avec mes CE2 et même mes CM1. Oui parce que bon, rien ne garantit que j’aurai des CM1 l’année prochaine alors je n’allais pas manger des pâtes toute l’année pour peut être rien.

Alors qu’est-ce que c’est donc ?

Il s’agit d’un album sans texte c’est-à-dire, des fois que je m’exprime mal, juste les illustrations.

Dans un premier temps tu laisses les enfants se les approprier et s’exprimer à leur sujet et ensuite, tu passes à la phase écrite.

Pourquoi c’est génial ?

Parce que la différenciation est extrêmement bien pensée et que les outils mis à disposition sur le CD-Rom sont parfaits.  Les fiches sont conçues de façon à guider de très près les plus fragiles (avec un simple texte à trou) et à pousser le plus possible les élèves créatifs et plus sûrs d’eux avec une simple liste de mots à utiliser. Et surtout, elles sont modifiables ! On trouve 4 types de fiches:

– Des fiches exercices pour préparer le travail d’écriture.

– Des fiches d’aide à l’écriture (CE1 et CE2) pour les élèves qui ont besoin d’un cadre, d’une structure d’écrit apparente.

– Des fiches outils pour permettre d’écrire et de réécrire son texte en s’appuyant sur les notions d’orthographe et de grammaire nécessaires.

– Des fiches mémo qui récapitulent les points essentiels pour écrire une histoire.

Comment ça fonctionne ?

En quatre temps, mais cela, Retz te l’explique mieux que moi.

  • Découverte collective de l’album : travail oral pour raconter l’histoire.
  • Préparation à l’écriture : observation de la structure narrative de l’histoire et du fonctionnement des textes de fiction à partir de fiches exercices.
  • Premier jet d’écriture avec le support de fiches vocabulaire et de fiches d’aide à l’écriture pour permettre à chacun d’écrire à son niveau.
  • Réécriture et élaboration du texte définitif à l’aide de fiches outils (orthographe et grammaire).

Outre un travail sur le conte (écriture et littérature), l’auteur nous propose également de travailler sur la lettre et la recette. Mais surtout ce qui est intéressant c’est qu’on peut aussi travailler facilement l’EMC

Evidemment, le gros plus, c’est que l’ont peut incruster le texte des élèves sur les pages de l’album. Un bon moyen de les motiver davantage. Quoi de mieux que d’écrire son propre livre et de pouvoir le ramener à la maison ?

Quel est donc le prix de cette merveille ?

Eh bien, pour un outil aussi complet, le prix est plus que raisonnable: 25€45.

 

 

J’ai le second en ma possession.

Je sais qu’il en existe 2 pour le CP-CE1 qu’on peut découvrir ici . J’espère que la collection va très vite s’agrandir et qu’on aura bientôt plein d’autres Histoires à écrire.

Fév 20

Protégé : Evaluations CE2 année 2016-2017

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Fév 11

J’ai testé pour vous … français clés en main CE1/CE2

Cette année j’utilise le fichier C.L.E.O avec mes CE2. Si je trouve l’idée de rebrasser les notions super intéressante, je ne suis absolument pas convaincue par la méthode qui dans ma configuration de classe (premier double-niveau sur deux cycles différents) n’a pas été super pratique. Sans compter que dans les lots commandés, un fichier n’est pas le même que les autres. Bref, C.L.E.O c’est sympa mais pas pour moi.

Du coup, je cherche autre chose pour l’année prochaine même si je ne sais pas encore à quelle sauce je vais être mangée.

J’ai aperçu en me baladant sur les sites des éditeurs, le manuel CE1/CE2 de Sedrap. Alors déjà la bonne nouvelle c’est que pour un hypothétique double-niveau, c’est super pratique. C’est pratique aussi si tu as un CE1 pendant quelques années et que d’un coup, tu te retrouves propulsé(e) en CE2. Cela évite le rachat d’un manuel de français tous les ans. Là où c’est aussi intéressant c’est que le manuel CM1/CM2 est à paraître. Cela valait donc le coup de se pencher dessus.

Alors la collection se compose pour le moment d’un manuel de l’élève, d’un guide du maître et d’un manuel version numérique.

Dans ce manuel on a trois niveaux de difficultés pour chaque notion. Les exercices niveau CE1 sont signalés par la couleur verte, ceux pour le CE2 par la couleur bleue et enfin un niveau « expert » avec la couleur rouge. Ou tout simplement, des niveaux de difficultés 1, 2 et 3, ça fonctionne aussi.

4 personnages (Gaspard pour la grammaire, Octave pour l’orthographe, Carmen pour la conjugaison et Lou pour le lexique) accompagnent les élèves à travers les différents domaines de la langue française.

Au total, le manuel propose 69 séquences:

  • 16 en grammaire;
  • 17 en conjugaison;
  • 20 en orthographe;
  • 16 en lexique.

Les leçons de grammaire sont les seules à être présentées sur 4 pages (contre 2 pour les autres) ce qui nous fait pas loin de 40 exercices d’application, c’est royal. Je trouve toujours qu’on est un peu léger en exercices en général et je suis toujours obligée d’aller chercher à droite et à gauche pour compléter, là, je suis servie. Pour les trois autres sous-domaines, on tourne à 15-20 exercices.

Une séquence de grammaire se décompose de la façon suivante:

  • Le sais-tu ? qui permet de vérifier les connaissances des élèves à la problématique proposée.
  • Je découvre : ce sont 2 textes suivis de questions pour construire la leçon. Les deux textes ne sont pas du même niveau et donc des étoiles de couleurs permettent aux enfants de repérer facilement le texte sur lequel ils doivent travailler. Le niveau expert est présent (***) pour approfondir la notion.
  • Ce que je viens d’apprendre: la synthèse de la phase « Je découvre ».
  • J’applique à l’oral/à l’écrit: ce sont des exercices qui permettent de réinvestir ce qui a été vu.
  • Je m’entraîne avec la mascotte/ Je m’entraîne seul(e): ce sont des exercices d’entraînement, guidés dans un premier temps (la mascotte donne une indication par exemple « le verbe indique une action: « Je chante. »; « Je saute. ») puis à faire seul(e).
  • Je suis un(e) expert(e): on retrouve 2 textes et leurs questions pour manipuler et consolider la notion.
  • J’écris seul(e): une situation d’écriture pour réinvestir comme on trouve de plus en plus souvent dans les manuels.
  • Ce que j’ai appris: la synthèse de la séquence qui est super bien faite. On trouve une première partie avec seulement des exemples pour le niveau le plus faible et une partie plus détaillée se présentant sous la forme d’une vraie leçon et avec des conseils.
  • Pour aller plus loin:  en lien avec d’autres champs disciplinaires. Par exemple; pour la séquence sur la phrase, le « Pour aller plus loin » propose aux élèves de chercher ce qu’est le jeu du cadavre exquis et d’y jouer.
  • Exercice défi/ mystère: un exercice ludique à faire seul ou à plusieurs.

Pour les autres séquences (orthographe, conjugaison, lexique), la structure est la même mais sur deux pages uniquement.

On retrouve:

  • Le sais-tu ?
  • Je découvre.
  • J’applique avec la mascotte/J’applique seul(e).
  • J’écris seul(e).
  • Ce que j’ai appris.

On trouve une activité spécifique pour chaque domaine: une dictée, une production d’écrit et un rituel du dictionnaire.

A mi-parcours et à la fin du programme de chaque domaine, le manuel propose une double page de révisions (à peu près 18 exercices supplémentaires). Pour exemple, la première séquence de révision de conjugaison reprend les 9 notions vues et propose deux exercices de difficultés différentes.

Le manuel fini avec des tableaux de conjugaisons, des listes de mots fréquents, invariables, outils et de consigne. Nous qui trouvons que nos élèves manquent de vocabulaire, c’est génial d’avoir ces listes sous la main une à deux années de suite.

Alors verdict ? Le manuel me plaît pas mal. Il va sans doute faire partie de ma sélection finale au moment des commandes. Reste à savoir si notre fournisseur va le proposer dans son catalogue.

J’aimerai avoir le guide du maître entre les mains mais les 55€ à débourser me freine un peu (mais il a l’air de proposer pas mal de choses).

Le manuel est consultable ici 

Petit conseil: Sedrap le propose en forfait découverte sur son site pour 8€. C’est chouette, hein ? Ouais bah pas du tout, ils se rattrapent sur les frais de port ce qui fait que le bouquin vous revient finalement à 16€ … Si c’est pas nous prendre pour des pigeons ça. Mieux vaut finalement l’acheter ailleurs.

Article non sponsorisé, j’ai acheté moi-même le manuel et ne touche rien en échange de cet article si ce n’est la satisfaction de vous faire, peut-être, découvrir un outil sympa.

Déc 26

Rallye-lecture: L’enfant-dragon et l’île aux dragons

  

A venir:

  

Oct 31

Ils ont besoin de vous

Amis Lecteurs il est temps de se mobiliser et de voter. Non, ce n’est pas encore l’heure des présidentielles, non, je ne vous sollicite pas pour les primaires mais plutôt pour un dispositif superbe: « Les ceintures de compétences ».

La team C2CEDU est en finale des trophées e-education 2016 et a besoin de vos votes (on se croirait presque à Danse avec les Stars !)

Si vous ne savez toujours pas ce que sont les ceintures de compétences, je vous laisse regarder cela

Et pour voter, c’est par ici (vous cliquez sur l’image bien sûr  )eeduc

Articles plus anciens «