Août 24

De blog en blog: nos idées futées pour une rentrée avec le sourire

image611

Pas question de louper l’action de rentrée de la C.P.B même si j’avoue que cette année, ça n’a pas été aussi simple que les précédentes et que surtout, je ne voyais pas trop ce que cela allait vous apporter.

Mais finalement, c’est l’occasion de découvrir le petit coeur qui bat derrière cet écran et de voir que oui, je suis un être humain (même que je suis obligée de le prouver à chaque fois que je m’inscris sur un site, des fois que je sois un vilain robot ^_^)

Si tu viens de chez Pépin, tu as déjà dû sourire un bon nombre de fois. Si tu arrives directement ici, je suis ravie tout plein, ne te sauve pas, reste là

Alors voilà, la rentrée arrive, le stress qui l’accompagne fait son apparition, je me débats encore en fiches de prép (oui bon, non, ça c’est un mensonge :-p ), en plastifiage, en découpage, en « to do list » …  Un peu de réconfort n’est donc pas du superflu. Et pour cela, je suis un véritable cliché ambulant mais comme dit ma copine Alice, je suis dans les clous niveau programmes:

  • immersion en milieu aquatique fermé
  • combustion de cire par une mèche
  • dégustation d’un mélange issu de la transformation du fruit de la vigne

Voici donc comment j’occupe ma veille de rentrée, histoire d’être bien détendue pour le jour J et croyez moi, niveau sourire, c’est efficace

Au menu, une petite lecture bien sympathique et surtout pas prise de tête, un verre de Jurançon bien frais (à consommer avec modération évidemment) et une bougie parfumée au monoï. Alors, ça ne donne pas le sourire tout ça ?

 

Vous voulez d’autres idées, d’autres astuces, des projets, des réflexions ? Je vous invite à cliquer sur le logo pour découvrir comment on sourit chez Mais que fait la maîtresse.

image611

Août 23

Sciences CM1: le clé en main de Retz

exp

Comme tout le monde, je suis plutôt tombée de haut lorsque j’ai lu et relu le programme de sciences du cycle 3. Moi qui ne suis absolument pas scientifique, j’ai eu l’impression de lire du mandarin.

Bref, même avec les documents Eduscol, je n’ai pas été plus éclairée et des tonnes de mots inconnus m’ont fait frémir d’horreur. Alors déjà que je n’étais jamais très motivée pour les sciences parce qu’il faut toujours 15 tonnes de matériel introuvable (j’ai encore souvenir de ce prof d’IUFM – oui c’était encore l’IUFM y a 10 ans – qui nous conseillait vivement d’aller chercher en boucherie des poumons de moutons à congeler et décongeler à volonté pour travailler la respiration. Mais bien sûr …. Et la marmotte (oui ça aussi, ça a plus de 10 ans :-p) ), tu penses bien que là, je me suis dit que je n’allais pas être très assidue. Oui je sais, c’est moche mais que celui qui n’a jamais fait passer à la trappe la matière qu’il déteste le plus, me jette la première pierre ! Pas trop fort quand même, merci.

En savoir plus »

Août 20

Aménager sa classe

 

Aménager sa classe n’est jamais chose facile. Déjà parce qu’il faut composer avec les murs, les portes et les fenêtres mais aussi avec les meubles qu’on n’a pas forcément choisis, qui sont utiles (ou pas) mais qui prennent une place incroyable et dont on ne peut pas toujours se débarrasser.

En savoir plus »

Août 19

Emploi du temps 2016-2017

Le voici, le voilà ! Il est tout  frais, Mesdames, Messieurs. Et on est presque (oui bon, tout ne peut pas être parfait non plus) dans les clous niveaux horaires.

Alors ça ne reste qu’un EDT provisoire parce que je dois attendre les créneaux gymnase / intervenant sportif (si j’en ai)/ piscine éventuellement.

pdf

Août 17

CE2-CM1: mes deux premiers jours

Après avoir longtemps réfléchi à l’aspect de mon cahier journal, ce sur quoi je ne suis toujours pas fixée, j’ai décidé de tenter Edumoov pour une durée de 30 jours. Le but, profiter du côté pratique du logiciel en ne dépassant pas une page quotidienne pour le cahier journal. Bon, c’est un échec pour les deux premiers jours de rentrée mais c’est pas grave. Alors concrètement, c’est beau, c’est pratique (il va quand même falloir que je trouve comment copier-coller d’une semaine sur l’autre) et je pense qu’on peut aller au minimum.

J’en profite pour vous proposer mes deux journées de rentrée. Rien de révolutionnaire mais ça peut aider.

pdf

Août 16

A la recherche du cahier journal idéal

 

Comme tous les ans, je cherche le cahier journal idéal: celui qui me fera gagner du temps et me fera faire des économies.

Et cette année encore, échec total. Ca en devient lassant compte tenue de tout ce qui émerge à droite et à gauche sur Internet.

Les années précédentes, j’ai utilisé Planiclasse (jusqu’en 2013-2014), j’ai ensuite fait mon propre cahier journal.

J’ai abandonné le premier car s’il était presque parfait, je ne m’y retrouvais plus. Et à la dernière mise à jour (j’ai vérifié il y a 15 jours me semble-t-il), le CE2 faisait toujours partie du cycle 3 et donc les horaires n’étaient pas les bons. En plus de cela, le semainier idéal que j’aime utiliser n’était pas du tout pratique pour un double niveau car trop petit. Exit donc, Planiclasse. Cela dit, il peut toujours servir pour le contrôle des heures hebdomadaires et permettre d’être dans les clous mais je ne sais pas si c’est pratique en double-niveau.

Je vous renvoie vers mes différents articles:

Une nouveauté à tester pour la rentrée

rallye-liens cahier journal

Planiclasse: où en est-on ?

Planiclasse: mise à jour

 

Concernant mon cahier-journal « maison », il s’agissait d’un simple semainier qui tenait en format A3. N’y figuraient que la matière, l’objectif et le matériel. Le même que celui figurant dans cet article mais les deux pages rassemblés sur un seul et même document avec en plus, une colonne où j’inscrivais les photocopies du jour, les choses à ne pas oublier, les A.P.C, les rendez-vous …. Pas de photo pour illustrer, en sauvegardant mes données lors du crash de PC chéri, j’ai effacé toute mon année de CE2. En plus de cela, l’avantage c’est qu’en imprimant plusieurs semaines à l’avance, je pouvais remplir mon cahier journal en classe durant la pause du vendredi midi en m’inspirant des modifications faites sur la semaine qui se finissait.

 

Je ne suis toujours pas convaincue. Dans l’idéal, j’aimerais un mélange du premier et du second. Un logiciel qui me permettrait de choisir mes compétences dans un menu déroulant et qui permettrait de tout faire figurer sur une double-page pour que soit facile à lire et qu’on ne se retrouve pas avec 4 pages de cahier journal par jour (non mais oh, faut quand même pas pousser Mémé). Mais cela n’existe pas.

J’ai tenté OneClick mais je n’ai rien compris. Alors par contre reconnaissons que c’est super pratique pour établir l’emploi du temps en vérifiant à chaque ajout qu’on est bien dans les clous niveaux taux horaires.

J’ai vu qu’il existait Edumoov. Alors autant je suis super fan de l’emploi du temps à réutiliser toutes les semaines et qui aide à remplir le cahier journal, autant je n’adhère absolument pas aux fameuses 4 pages par jour. Si vous ne connaissez pas, je vous renvoie au site.

Je me suis donc tournée vers mon meilleur ami, le roi de la bonne idée, de l’inspiration, du renouveau, Pinterest !

Ce ne sont pas les exemple de cahiers-journaux qui manquent mais difficile de trouver celui qui serait le plus adapté à mon cas.

Je suis assez fan du concept cahier-journal post-it

Il y a aussi les solutions toutes prêtes du commerce mais là encore, je ne suis pas certaine que cela me convienne et puis cela rejoint mon « cahier-journal » maison.

 

Je ne sais donc pas comment m’y prendre cette année. Si jamais vous avez des idées, des exemples (notamment pour un double-niveau), je suis preneuse. N’hésitez pas à partager.

Août 07

Programmation anglais CE2-CM1 année 2016-2017

Me voilà bien ravie. Cela m’aura pris presque 2h mais j’en suis assez satisfaite. Du coup, je vais m’appuyer sur la méthode dont je vous parlais précédemment . J’ajouterai tous les apports culturels avec des petits albums et des fiches trouvées chez les copines. Elle semble très ambitieuse et très chargée mais comme il faut lier toutes les disciplines, on pourra faire lecture documentaire en même temps.

pdf

Août 06

Anglais: ma méthode d’@nglais – Hatier / Tous forts en anglais ! – Bordas

Je vais me répéter encore mais hélas, trois fois hélas, je récolte un double niveau double cycle (promis, après je ne le dirai plus … enfin sait-on jamais) et comme je galère dans à peu près toutes mes préparations parce que je n’ai qu’un seul cerveau et que jusqu’ici j’ai eu la chance de n’avoir qu’un niveau à la fois (non, mes deux compléments de mi-temps en T1 ne comptent pas), il me faut de l’aide.

Du coup, comment faire anglais avec mes CE2 et mes CM1 (qui m’ont déjà eu l’année dernière) sans refaire ce qui a déjà été fait ? Et surtout, sans différencier là encore dans cette matière mais tout en respectant le programme de chaque niveau ?

Comme je ne suis pas Crésus, j’ai complètement tiré un trait sur la méthode qui me fait rêver depuis 2-3 ans, Speak and Play de chez Sed. Les autres méthodes ne m’attirent pas des masses et je n’ai rien trouvé qui me convienne.

Je me suis tournée vers le parascolaire, totalement par hasard en surfant sur le grand géant de la vente en ligne et en écumant les rayons jeunesse de mon Cultura.

Deux titres ont retenu mon attention mais j’imagine qu’il en existe d’autres.

En savoir plus »

Août 04

Flash Info: la bonne nouvelle du jour

CLEO

Si comme moi tu utilises C.L.E.O à la rentrée, que tu te désespères parce que les guides pédagogiques ne seront disponibles au mieux que le 1er septembre, au pire le 15 (l’angoisse !!!), eh bien, réjouis-toi.

L’auteur a annoncé hier sur Twitter que les ressources arrivaient sur le site compagnon et ça, c’est trop de la boulette. Tout n’y est pas encore mais c’est déjà génial !

Août 03

Littérature de jeunesse: Les aventuriers des jeux vidéo

pile-de-livres

J’ai reçu* il y a quelques temps, le premier numéro de la collection « 1, 2, 3 … je lis ! » des éditions Fleurus. Il s’agit du premier tome de la série Jeux vidéo: Les aventuriers des jeux vidéo écrit par Geneviève Guilbault et illustré par Estelle Billon-Spagnol.

 

Alors qu’en dire ? Déjà quand j’ai vu le livre je me suis dit que c’était quand même un sacré pavé. En même temps, c’est le but puisqu’il s’agit de gros romans à lire « comme les grands » (412 pages pour celui que j’ai entre les mains), mais avec de gros caractères (très gros caractères même) et des illustrations à chaque page. Alors d’aspect, je me dis qu’un aussi gros livre, ça va peut être rebuter un peu nos petits lecteurs qui risquent de tourner les talons en voyant le pavé.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sauf qu’effectivement, en feuilletant le livre, y a pas grand chose à lire dedans car c’est très très gros.

Même pas besoin de mes lunettes

A titre de comparatif, je vous place à côté un autre livre dont je vous parlerai prochainement. Le jour et la nuit.

Un aperçu des illustrations.

Alors, que nous raconte la quatrième de couverture ?

Avec 6-mon et Ad-èLe, la séance de jeux vidéo n’est pas de tout repos ! Suis-les dans leurs incroyables aventures à l’intérieur de TOP ZONE 1.0.

Zigouiller des zombies, diriger un mammouth volant, résoudre les énigmes d’un lutin et gagner une course de voitures assez spéciale, les deux amis doivent survivre dans un univers bien étrange.

Le thème va forcément leur parler: zombie + jeux vidéo + courses de voiture, chez mes élèves, succès garanti !

Pour ce qui est de l’histoire, je ne l’ai pas encore lue, mais ça va venir (j’ai des livres de grands à lire avant ^^)

EDIT: Bon, finalement je me suis lancée. Alors, humour, expressions courantes (« y aller à fond », « s’empiffrer », « vieux glouton »), situation amusante (se faire aspirer dans la télé)  … C’est assez amusant, ça me rappelle Jumanji. Les élèves peuvent facilement s’identifier aux personnages (Simon et Adèle), les aventures des deux héros sont très variées et chacune d’elles séparée par un chapitre « module ».

Il m’aura fallu un peu plus de 30 minutes pour le lire.

Enfin, je finirai en signalant que les mots difficiles sont signalés par une étoile et qu’on retrouve un lexique à la fin du livre.

 

Conclusion: contenu sympathique, l’histoire plaira vraiment aux élèves car c’est un univers qu’ils connaissent, parce qu’il y a de l’action et de l’humour.

J’hésite entre poser le livre sur mon présentoir « A la une » et voir si les élèves s’y dirigeront d’eux-mêmes ou si je tente une lecture offerte du premier chapitre en leur laissant ensuite le livre à disposition. A voir dans 1 mois

 

 

 

 

*Je n’ai pas acheté ce livre, il m’a été envoyé par le Service Communication de Fleurus.

Articles plus anciens «